BALADE RANDO LIBERTE GIRONDE : site officiel du club de randonnee de AVENSAN - clubeo

RANDO MARDI 27

25 avril 2021 - 11:44

Lachanau 33990 Hourtin

La plage de Lachanau se trouve au bord du lac dans le quartier de Lachanau à moins de 3km de Hourtin Ville. Pour vous y rendre, suivez la direction de Lachanau depuis le centre ville, puis tournez à droite juste avant la fin de la route dans la bien nommée rue de la Plage.

Vous tomberez sur une grande plage de sable et d’herbe, face au lac au fond peu profond. La baignade n’y est pas surveillée mais le fond est peu profond et permet donc aux enfants de barboter sans danger, toujours sous surveillance bien sûr.

Hourtin est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Forte de 3 659 habitants en 2018, cette petite ville du Médoc se divise en six quartiers principaux : Hourtin-Ville, Hourtin-Plage, Lachanau, Contaut, Piqueyrot et Hourtin-Port. Nichée au cœur de l'immense forêt des Landes, elle borde la côte d’Argent et compte sur la présence d’un des plus grands lacs naturels de France, le lac d'Hourtin et de Carcans, qui est également le plus important des grands lacs landais. Hourtin est également la trentième plus grande commune de France de par sa superficie. Une partie du territoire communal est classé en réserve naturelle nationale, la réserve naturelle nationale des dunes et marais d'Hourtin, gérée par l'ONF Landes-Nord-Aquitaine.

Pôle économique centré sur le secteur tertiaire (commerce, artisanat notamment), Hourtin est également une des principales stations balnéaires médocaines, bénéficiant de plages à la fois sur le lac et sur l'océan Atlantique.

Hourtin fait partie de la communauté de communes Médoc Atlantique, structure intercommunale rassemblant plus de 25 000 habitants en 2014, et au Pays de Médoc.

Géographie[

    Hourtin-Plage.   La plage centrale, le cordon dunaire et la forêt domaniale.   La plage de Piqueyrot sur la rive occidentale du lac de Hourtin.   Le port « Serge Reigniez » sur la rive orientale du lac de Hourtin.

La commune d’Hourtin est située au nord-ouest du département de la Gironde, au cœur de la presqu’île du Médoc et plus précisément des Landes du Médoc. Riveraine de l’océan Atlantique, elle s’inscrit dans le cadre de la côte d’Argent. Elle se divise entre trois quartiers principaux (Hourtin-Ville, Hourtin-Port et Hourtin-Plage) et plusieurs hameaux (Contaut, Piqueyrot et Lachanau), distants de plusieurs kilomètres les uns des autres. Le centre administratif de la commune, Hourtin-Ville, est ainsi distant de 12 km de Hourtin-Plage, station balnéaire et principal pôle touristique en période estivale.

Hourtin compte sur la présence d’un des principaux lacs naturels de France, un des « Grands lacs landais » qui scandent le littoral girondin et landais. Ce dernier, le lac d'Hourtin et de Carcans, que comme son nom l’indique la commune partage avec sa voisine Carcans, s’étend sur 5.800 hectares et est partie intégrante d’une réserve naturelle nationale, la réserve naturelle nationale des dunes et marais d'Hourtin, dont la gestion est confiée à l’Office national des forêts Landes-Nord-Aquitaine.

La commune s’inscrit en outre dans la forêt des Landes, vaste pinède qui forme un immense triangle allant de la pointe de Grave au Nord, à Hossegor au Sud et Nérac à l’Est.

Administrativement parlant, Hourtin appartient à l’arrondissement de Lesparre-Médoc et au canton du Sud-Médoc, centré sur Lacanau. La commune se trouve à 8,1 kilomètres de Naujac-sur-Mer1, 11,8 kilomètres de Carcans2, 16,6 kilomètres de Lesparre-Médoc3, 19 kilomètres de Saint-Laurent-Médoc4, 23,1 kilomètres de Lacanau5, 24,4 kilomètres de Pauillac6, 27,4 kilomètres de Saint-Vivien-de-Médoc7, 36,9 kilomètres de Soulac-sur-Mer8, 49,1 kilomètres de Royan9 (par le bac), 53,7 kilomètres de Bordeaux10, préfecture départementale et capitale régionale, et 59,2 kilomètres d’Arcachon11.

Les infrastructures routières mettent la ville à 20 min de Lesparre-Médoc, sous-préfecture et principale agglomération des environs, 30 min de Pauillac, 1 h 20 min de Royan, 1 h 30 min de Bordeaux et 1 h 45 min d'Arcachon.

Histoire

  La place de l'église Sainte-Hélène à Hourtin-Ville.

La commune actuelle était connue jusqu’en 1628 sous le nom de Cartignac, Hourtin n’étant alors qu’un petit hameau du village

À la révolution, l’actuelle commune de Hourtin s’est substituée à l’ancienne paroisse de Saint-Hélène d'Estang ou Saint-Hélène de l'Étang

Le territoire de la commune est centré sur la Berle de Lupian. Au Moyen Âge, ce cours d’eau se déversait dans une baie ouverte sur l’océan À son embouchure se trouvait un port et une ville appelée Luzerne ou Louvergne. L’avancée régulière des sables a conduit la baie à se refermer en lac, par ailleurs repoussé vers l'est. La mémoire collective relate que la ville a été engloutie par le recul du lac. La population s’est repliée sur les bords du « lac doux de Medoc » ou « lac de Cartignac », où les cartographes du xviie siècle mentionnent l'Estang ou Sainte-Hélène au nord de Cartignac Le lac remontait alors jusqu'à Pélous où un port donnait sur la baie au xiiie siècle

Les cartes du xviiie siècle diffèrent ; on y trouve du sud au nord : un autre Sainte-Hélène, Berre (l’actuel Lachanau, à l’embouchure de la Berle), Hourtin et Cartignac. Sainte-Hélène, qui se situait au sud de la commune, a été à son tour détruite par les eaux (en 1628 ?) et a été supplantée par le village de Hourtin situé plus au nord.

Le hameau de Lachanau s'est constitué d'une façon particulière ; en effet, sur décision du conseil municipal en 1956, 12 familles bordelaises ont été autorisées à louer des terrains d'une superficie de 150 m2 et à édifier des constructions précaires et démontables. Les baux étaient résiliables tous les ans. Ce n'est qu'en 1989 que la mairie a décidé la mise en vente des parcelles aux locataires.

  L'ancien Centre de Formation Maritime d'Hourtin (CFM) à Contaut.

C'est également sur le sol de la commune de Hourtin, en bordure du grand lac à Contaut, qu'était implanté le Centre de Formation Maritime de Hourtin (CFM). Construit entre 1925 et 1939 pour accueillir des hydravions et conservé après-guerre, le site est devenu un centre de formation pour les appelés de la marine nationale. Il pouvait accueillir 1 800 marins apprentis par mois et recensait 600 cadres permanents sur environ 27 hectares et 70 000 mètres carrés de bâti. À la suite de la suspension du service militaire par Jacques Chirac, la base militaire a fermé ses portes en juin 2000. En mai 1999, un an avant que les grilles du CFM ne soient cadenassées, la Fédération française de rugby renonce à s'y installer après avoir envisagé d'y créer le « Clairefontaine » du rugby. Fin 2009, alors que les permis d'aménager un complexe hôtelier et une base nautique sont signés, deux associations de défense de l'environnement déposent un recours et obtiennent l'annulation de la réalisation du port. Le projet de reconversion touristique n'a ainsi jamais abouti et le CFM reste à l'abandon malgré le rachat du site par un promoteur belge

Toponymie

En occitan/gascon le nom de la commune s'écrit Hortin.

Hourtin étant en Médoc, pays gascon, la plupart des lieux-dits anciens y sont explicables par le gascon, par exemple la Palénouse, la craste du Poutéou (du Poteau), le Loc das Jacquets, le Hourtinat, la Houdine, le Hagnous, les Vignes oudides (houdides), Reychinet (Hreishinet), Haouguéras, Jaugas, le Caillava, le Camba, le Matoca, lous Barennats, lous Cambas, Griguey, la Garroueyre, le Bourdiley, l’Oumbreyre, la Cabane Pourqueyre, le Guiney, les Ardileys, lous Périlleys, Piqueyrot..

 

Commentaires

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.